Enjeux transversaux

Protection de l’enfant

Ce qui est en jeu

Dans les pays dans lesquels nous travaillons, de nombreuses menaces pèsent sur le bon développement des enfants. L’absence d’accès à l’éducation, le trafic d’enfants, le travail des enfants, le mariage précoce/forcé et l’excision constituent les risques les plus dangereux. Lorsque les droits des enfants ne sont pas respectés, ils ne peuvent pas grandir et devenir des adultes en bonne santé et en capacité de contribuer au développement de leur communauté.

Le mariage précoce/forcé, spécifiquement, met en péril la santé de la jeune fille. Lorsque les filles se marient très jeunes, elles courent davantage le risque d’abandonner l’école tôt, deviennent vulnérables à la violence conjugale et ont des complications en cas d’accouchement.

Ce que nous faisons

A travers le module de Protection de l’enfant du Programme de Renforcement des Capacités Communautaires (PRCC), les Comités de Gestion Communautaire (CGC) sont formés pour mettre en cause les profondes normes et pratiques sociales qui affectent de façon négative les enfants. Ils sensibilisent les gens sur le respect des droits des enfants et développent des solutions durables qui répondent aux besoins des enfants à risque.

Les CGC établissent des Commissions de Protection de l’Enfance qui incitent la communauté à promouvoir les droits des enfants et à changer les normes sociales existantes qui sont à l’origine de la perpétuation de pratiques néfastes. En plus de mener des projets à l’échelle de la communauté, ils interviennent aussi directement dans les situations de maltraitance des enfants.

Nos résultats

La Participation au PRCC fait émerger un consensus sur l’importance du respect des droits humains de tous : femmes, hommes et enfants. L’abandon collectif et public de l’excision et du mariage précoce/forcé par plus de 7 000 communautés à travers l’Afrique est un brillant exemple des efforts de protection de l’enfance menés par les communautés.

Les autres succès des communautés partenaires de Tostan pour la protection des droits des enfants incluent : la garantie de conditions de vie sûres, propres et saines pour les enfants mendiants aussi appelés talibés; l’augmentation du nombre de filles inscrites à l’école primaire ; l’amélioration de la nutrition des nourrissons et des jeunes enfants ; l’augmentation du nombre d’enregistrement des enfants à leur naissance ; l’augmentation d’opportunités pour les jeunes voulant se positionner en tant que des leaders dans leur communauté et de développer des projets ; et l’amélioration significative du parcours éducatif des enfants fréquentant les écoles coraniques.

Lisez les évaluations du travail de Tostan sur la promotion de l’abandon du mariage précoce/forcé.