Projets & Modules

Projet Prisons

De quoi s’agit-il? Le Projet Prisons a pour objectif d’aider les détenus à réintégrer leurs communautés en participant à une version adaptée du Programme de Renforcement des Capacités Communautaires (PRCC). Leur participation à ce module leur permet d’acquérir des connaissances sur les droits humains et leur fournit des compétences pratiques pour lancer une activité économique. Nous favorisons aussi les échanges entre les détenus et leurs familles afin de leur permettre de mieux se réinsérer dans leur communauté après leur remise en liberté.

Pourquoi? Les prisons d’Etat au Sénégal sont très souvent limitées en eau, en toilettes, en services médicaux et en espace pour vivre et se divertir. L’organisation d’activités de réinsertion pour les détenus fait également défaut alors qu’elle s’avère décisive pour permettre la diminution du risque de récidive.

Un accord international sur les conditions de détention en Afrique permet aux prisons de former des partenariats avec des organisations comme Tostan pour la mise en place d’activités de réinsertion. Ces services encouragent une réinsertion réussie des prisonniers dans la société, au moment de leur remise en liberté.

Comment? Dans le cadre de cette version adaptée du PRCC pour les prisons, nos facilitateurs et facilitatrices supervisent des discussions autour de différents thèmes, tels que l’éducation aux droits humains, la résolution de problèmes, l’hygiène, la santé et l’alphabétisation. Ils participent également à la médiation avec les familles et proposent des formations sur la gestion de projets et les activités génératrices de revenus.

Au moment de leur remise en liberté, les participants ont également accès à un capital de départ pour établir un petit commerce. Les revenus générés par les formations et les activités économiques des détenus qui sont toujours en prison permettent de générer ces capitaux.

Où et Qui? Le Projet Prisons est actuellement implanté dans cinq prisons d’hommes et de femmes, situées dans les villes de Dakar, Thiès, et Rufisque au Sénégal. Les participants sont majoritairement des femmes.

Impact à long terme : La médiation avec les familles et les formations dispensées dans le cadre du Projet Prisons sont essentielles pour favoriser les conditions d’une réinsertion réussie. Depuis sa mise en place en 2003, l’équipe a pu mener à bien des milliers de médiations, et contribuer à de nombreuses réinsertions réussies aux quatre coins du Sénégal. D’anciens détenus qui avaient participé au programme et qui avaient réussi leur réinsertion dans leur famille et leur communauté sont venus prendre part au projet en tant que formateurs pour transmettre leur savoir-faire et témoigner de leurs expériences. Ils constituent des exemples d’espoir et des modèles de dignité pour les participants actuels.

Pays d’intervention

Sénégal