Projets & Modules

Module de renforcement des pratiques parentales

De quoi s’agit-il? Le module de renforcement des pratiques parentales a été lancé en mars 2013 après un programme pilote en 2012. Il vise à consolider les connaissances acquises durant le Programme de Renforcement des Capacités Communautaires (PRCC) en permettant aux parents et aux membres d’une communauté de créer un environnement propice au développement des enfants. Le module favorise ainsi les conditions d’apprentissage et d’épanouissement des plus jeunes afin d’améliorer la qualité et la durée de la scolarisation.

Pourquoi? Des recherches menées au Sénégal montrent que certaines traditions et certaines normes sociales peuvent entraver le développement cérébral des nourrissons. Par exemple, certains parents pensent que pour protéger les enfants des esprits maléfiques, il est nécessaire d’éviter de regarder les nouveau-nés dans les yeux et de leur parler directement et régulièrement. Cependant, des découvertes récentes en matière de sciences cognitives montrent que l’interaction stimulante entre les parents et leur enfant est un facteur essentiel du développement des enfants en bas âge.

Comment? Pendant le module de RPP, les facilitateurs partagent avec les membres des communautés des techniques simples qui enrichissent les interactions entre les parents et les jeunes enfants, et qui reposent toutes sur le respect des droits des enfants à la santé et à l’éducation. Communiquer avec les jeunes enfants dans une langue riche et complexe, leur poser des questions et les aider à y répondre, les imiter de façon ludique, leur raconter des histoires, ou leur décrire des objets d’une manière détaillée sont tous des exemples de conseils qui seront prodigués.

Le projet, mis en œuvre en étroite collaboration avec le ministère de l’Education du Sénégal, crée ou renforce plus de 232 Comités de Gestion Scolaires et fait appel à près de 690 instituteurs et directeurs d’école directement impliqués dans les activités.

Qui? Ce module est mis en place au sein de 200 communautés Wolof, Peul et Mandingue, dans cinq régions du Sénégal.

Impact à long terme : en appliquant les connaissances apprises pendant le module de renforcement des pratiques parentales, les parents et les membres des communautés pourront donner aux enfants un excellent départ dans leur développement social, linguistique et émotionnel. Ce développement sain se traduira par une augmentation du nombre d’enfants scolarisés et par une performance scolaire accrue.

Sabouli, quatre ans, lit pour sa communauté pour la première fois.

Au printemps de 2012, Sabouli alors âgé de 4 ans, lit à voix haute un livre pour enfant dans sa langue locale, pour les habitants de Kataba Laobe, sa communauté, dans la région de Sédhiou au Sénégal. Sabouli fut l’un des premiers enfants à bénéficier du module de renforcement des pratiques parentales de Tostan.

Pays d’intervention

Sénégal