Projets & Modules

Module de protection de l’enfance

De quoi s’agit-il? Ce module est destiné aux membres des Comités de Gestion Communautaire dans les communautés qui participent au Programme de Renforcement des Capacités Communautaires (PRCC). Il permet de créer un consensus sur les droits humains et les droits des enfants en fournissant des informations sur les normes morales, sociales et juridiques qui concernent les enfants. Ce module met l’accent sur l’importance de l’éducation et présente des idées pour que les communautés puissent travailler ensemble pour garantir la protection de leurs enfants.

Pourquoi? Dans les pays où nous travaillons, de nombreuses menaces pèsent sur le bon développement des enfants. Le manque d’accès à l’éducation, le trafic des enfants, le travail des enfants, les mariages précoces et forcés, et la pratique de l’excision sont les risques les plus présents. Plutôt que de venir en aide à ces personnes de façon temporaire, le module aide les communautés à se pencher sur les pratiques et les normes sociales très ancrées qui sont à l’origine de ces problèmes qui affectent les enfants. En 2010, nous avons développé ce projet en complément du programme de Tostan.

Comment? Le module de protection de l’enfance renforce les capacités des communautés à protéger leurs enfants et à préserver l’intégrité de leurs droits en :

  • Renforçant les capacités des communautés et des villages avoisinants pour identifier les enfants en situation à risque
  • Renforçant les capacités des communautés à empêcher les trafics ou les migrations d’enfants vers les centres urbains
  • Renforçant les capacités des communautés à porter secours aux enfants en situations difficiles telles que les abus sexuels, l’inceste, les mariages précoces/forcés et l’excision
  • Mettant en place des commissions réactives et efficaces pour la protection de l’enfant dans toutes les communautés.

Qui? Toutes les communautés qui participent au PRCC, et plus particulièrement les Comités de Gestion Communautaire (CGC), reçoivent une formation sur le Module de Protection de l’Enfant.

Impact à long-terme : Après la formation, les CGC établissent des Commissions de Protection de l’Enfant (CPE), qui se chargent du respect des droits de l’enfant au sein des communautés, et engagent les processus de transformation des normes sociales à l’origine des pratiques néfastes. En plus de mener ces projets à l’échelle des communautés, elles interviennent aussi directement dans les cas individuels d’abus sur mineurs.

Pays d’intervention

Gambie
Guinée
Guinée-Bissau
Mali
Mauritanie
Sénégal